Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/cache.php on line 36

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/query.php on line 21

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/theme.php on line 540
l’azile » 2006 » November

November 28, 2006

le 3 précède le 4

catherine @ 1:16 pm

Le 3 décembre prochain est la journée internationale des personnes handicapées. Cette journée thématique a été proclamée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en 1992 (c’est-à-dire, à la fin de la Décennie des Nations Unies pour les personnes handicapées (1983-1992)). Et chaque année depuis, selon le cas, des organisations de tout ordre soulignent habituellement cette journée d’une manière ou d’une autre, qu’il s’agisse d’une manifestation politique, d’un numéro spécial d’une publication, d’une conférence, d’une fête, etc., et j’en passe.

Cette année, l’ONU a décidé que le thème de cette journée serait l’accessibilité numérique et j’avoue trouver ça assez ironique. Les contenus en ligne de l’ONU, même ceux traitant des personnes handicapées, sont souvent très loin d’un exemple brillant d’accessibilité. Ajoutons à cela le fait que l’ONU n’a même pas pu assurer l’accessibilité de la 2e phase du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) qui s’est tenu à Tunis en novembre 2005. Après tout, le SMSI portait justement sur l’accès pour tous à la société de l’information et l’ONU avait été informée de l’importance que les personnes handicapées puissent participer à cet événement. L’ONU a tellement pris ça à cœur qu’elle n’a visiblement jamais fait de réel effort pour accessibiliser le site Web du SMSI et de plus, a tenu le Sommet dans une région du monde où l’accessibilité des lieux physiques nous renvoi au Moyen-Âge, ne prenant même pas la peine d’assurer qu’il y ait une seule salle de toilette accessible pendant tout l’événement. Les quelques personnes handicapées ayant participé sur place (dont moi-même) ont dû se loger à 65 kilomètres de Tunis, à Hammamet Yasmine, une petite ville à vocation touristique, car c’était le seul endroit à « proximité » où l’on retrouvait quelques chambres d’hôtel adaptées.

Toujours est-il que dans les derniers jours, c’est le branle-bas de combat sur certains blogues français à la suite d’une initiative de Monique Brunel qui de toute évidence était consternée de constater que cette journée serait passée inaperçue en Europe. Pour rectifier la situation, elle a fait appel à ses amis blogueurs ainsi que sonné l’alarme sur quelques listes de discussion afin de lancer un appel à tous, invitant les gens à souligner cette journée. Donc, il est demandé d’écrire un article pour l’occasion, de diffuser toute information sur des activités ou autres manifestations prévues à cette date, bref, de signifier d’une manière ou d’une autre notre solidarité à cette « lutte ».

Et quelqu’un a eu l’idée brillante de créer un logo que tous puissent afficher pour la circonstance : le classique bonhomme en fauteuil roulant mais cette fois-ci avec une twist particulière car il est suggéré d’insérer une photo de notre visage sur le logo ! Jusqu’à maintenant, je n’ai vu personne oser le faire mais j’imagine que l’effet serait assez horrifiant. Et il est difficile de croire qu’on ne réalise pas à quel point cette idée est profondément insultante. Tant qu’on y est, on devrait peut-être tous se déguiser en pomme de terre en 2008 ou faire semblant qu’on a une tumeur au cerveau le 8 juin prochain ?

J’imagine que c’est normal que certains du domaine des technologies de l’information et des communications se sentent soudainement concernés compte tenu du thème de la journée. Et je ne voudrais pas qu’on pense que je n’aie pas compris le sentiment euh, bienveillant qui motive cette initiative. Mais honnêtement, comme beaucoup de personnes handicapées, je n’en ai rien à foutre du 3 décembre.

En fait, je suis pas mal plus intéressée aux 364 autres journées de l’année car c’est plutôt là qu’il faut faire ses preuves et en y regardant de plus près, c’est là qu’on constate qu’on est encore très loin du but, qu’il y a encore énormément à faire avant qu’on puisse s’imaginer que les personnes handicapées jouissent même d’un semblant d’égalité des chances.

Cette journée spéciale ne changera rien à cette réalité. Tout au plus, elle pourra peut-être réconforter certaines personnes, celles-ci s’imaginant qu’elles ont fait leur b.a. et on y repensera l’année prochaine. Un peu comme le jour de la terre où pendant quelques heures, les gens célèbrent leur amour pour la planète, leur permettant d’oublier momentanément que le reste de l’année, elles continuent de polluer l’environnement. Les médias, de leur côté, diffuseront des success stories ou des témoignages émouvants et certains applaudiront cette opportunité importante de médiatisation permettant de donner un peu plus de visibilité à la sacro-sainte « cause » sans se demander si les médias donnent vraiment l’heure juste à ce sujet.

Alors pendant que d’autres découvriront ou redécouvriront (c’est selon) leur amour et sympathie pour « les handicapés » le 3 décembre prochain, moi, je tenterai de me souvenir que je dois appeler mon papa le lendemain pour son anniversaire. Comme d’habitude.

November 24, 2006

the Semantic Web as yet another way for guys to misrepresent themselves

catherine @ 10:46 am

Actually, this is not what this article is about per se. It is really about explaining in an easy-to-understand way the merits of metadata to the music industry. But I have no doubt that the example used, basically about how some loser misrepresents himself on a first date and how metadata could be used to help this “hapless guy” perpetuate the lie of how much he has in common with some clueless chick, will do wonders for promoting the Semantic Web outside of very specialised circles.

[And yes, I really did use the word “chick”]

Filed under: semantic web
November 19, 2006

breathless

catherine @ 10:17 am

When I was a teenager, I spent a lot of time in hospital and aside from the orthopedics ward, one department I ended up spending a lot of time on on a fairly regular basis was what we would call the teenage medicine ward (sounds better and seems more appropriate in French - médecine adolescente - but whatever). Among the regular types of patients on this ward were a lot of kids with severe asthma or cystic fybrosis. It was often the same ones being hospitalised over and over again throughout the years and they were usually very sick.

Of course, I only had a theoretical understanding of what they went through but for some reason, I always felt especially bad for them. I would often see them being pounded on their chests several times a day by inhalotherapists (what they call chest percussion therapy and what we here, in our grand tradition of using English as slang, called “clappings”) in order to loosen the mucus in their lungs, or having to sit there and breathe through something called a ThAIRapy Vest, or just coughing and coughing for what seemed like forever in an incredible effort to expulse some of the deadly mucus from their lungs and hopefully gain a few hours of peace. I found the whole thing rather tragic and, always having had an inexplicable fear of not being able to breathe or of choking (indeed, dying out of breathe seems to me like one of the worst ways to go), I would not have traded my condition for theirs no matter what (though, to be fair, I have rarely heard of any person with a disability ever seriously wanting to trade their own condition for another).

Continue reading breathless

Filed under: health
November 9, 2006

random update #2

catherine @ 8:13 am

I have had to desactivate comments on this blog because I have been receiving insane amounts of comment spam. It is not really a big deal as Mona was about the only one who commented here and she can always call me on the phone. But one of the things I appreciate about blogs is the possibility for discussion. Unfortunately, it has gotten pretty bad in the last few weeks and I was starting to get really annoyed hearing about grandmothers having sex. I mean, good for them but too much information for me. So until I figure out how to minimise this problem, comments are closed.

Continue reading random update #2

Filed under: random update
link rel=