June 30, 2012

a11y mapping party : success :)

catherine @ 5:48 pm

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Première collecte de données sur l’accessibilité de la Plaza Saint-Hubert : un grand succès pour l’initiative Montréal Accessible !

Montréal, le 30 juin 2012 – Une trentaine d’individus étaient au rendez-vous aujourd’hui pour la première activité de collecte de données sur l’accessibilité pour le projet Montréal Accessible. Cette activité a permis de répertorier le niveau d’accessibilité pour les personnes handicapées et à mobilité réduite de plus de 150 commerces et établissements publics situés sur la Plaza Saint-Hubert.

Les participants, de tous horizons (personnes handicapées ou à mobilité réduite, développeurs logiciels, experts en données ouvertes et citoyens concernés), ont passé l’après-midi à visiter les divers restaurants, boutiques et autres commerces sur la Plaza afin d’en évaluer l’accessibilité et de sensibiliser les propriétaires aux avantages socioéconomiques d’assurer l’accessibilité des lieux. En fin d’après-midi, ils ont été récompensés en allant prendre un verre sur une terrasse accessible de la Plaza, au bar Le petit medley.

« Nous sommes très satisfaits des résultats de cette journée », explique Catherine Roy, coordonnatrice de l’initiative Montréal Accessible. « Le tout s’est fait dans un esprit de convivialité et de collaboration et a permis de récolter des données très utiles sur le niveau d’accessibilité d’un patrimoine urbain important. Nous avons très hâte de partager ces données avec l’ensemble de la communauté montréalaise. »

Montréal Accessible souhaite remercier chaleureusement les nombreux participants qui ont contribué au succès de cette activité. Un grand merci aussi à Madame Jocelyn-Ann Campbell, conseillère de la ville, district de Saint-Sulpice, et responsable de la politique d’accessibilité universelle de la Ville de Montréal pour sa participation. Et finalement, merci également à la Société de développement commerciale de la Plaza Saint-Hubert pour leur collaboration.

À propos de Montréal Accessible

Montréal Accessible est une initiative conjointe entre le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec, Montréal Ouvert et Nord Ouvert. Cette initiative vise à mettre les développements en matière de données ouvertes au service des personnes handicapées et à mobilité réduite. Son objectif : à l’aide des données ouvertes et du crowdsourcing, collaborer à l’information disponible sur l’accessibilité architecturale de l’espace collectif.

-30-

Source :

Catherine Roy
ecrire at catherine-roy dot net
Montréal Accessible

Cross-posted at:

Montréal Ouvert
RAPLIQ

June 29, 2012

a11y mapping party

catherine @ 4:08 pm

Communiqué
Pour diffusion immédiate

Montréal Accessible tient sa première activité de collecte de données sur la Plaza Saint-Hubert

Montréal, 29 juin 2012 – Une trentaine de personnes seront au rendez-vous demain midi, Place Hector-Prudomme, pour donner le coup d’envoi à la première activité de collecte de données sur l’accessibilité pour le projet Montréal Accessible. Cette activité permettra de répertorier le niveau d’accessibilité pour les personnes handicapées et à mobilité réduite des divers commerces situés sur la Plaza Saint-Hubert.

S’inspirant de certaines initiatives mises de l’avant en Europe et en Amérique du Nord, Montréal Accessible est une initiative conjointe entre le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec, Montréal Ouvert et Nord Ouvert. Cette initiative vise à mettre les développements en matière de données ouvertes au service des personnes handicapées et à mobilité réduite. Son objectif : à l’aide des données ouvertes et du crowdsourcing, collaborer à l’information disponible sur l’accessibilité architecturale de l’espace collectif.

« Nous sommes très fiers d’être un partenaire de ce projet qui présente une initiative certaine pour les citoyens de Montréal », explique Jean-Noé Landry, porte-parole de Montréal Ouvert. « Les données ouvertes s’avèrent un moteur puissant d’appropriation citoyenne et il est plus que temps d’en faire profiter un segment de la population qui peut grandement en bénéficier. »

Montréal Accessible souhaite tirer parti des données déjà récoltées en collaboration avec la Ville de Montréal et certains arrondissements lors des Journées de l’accessibilité, une activité organisée par le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ), et étendre la cueillette d’informations via les citoyens handicapés et tout autre personne intéressée par l’accessibilité architecturale.

« C’est un plaisir pour le RAPLIQ de s’associer à cette démarche et de contribuer à une initiative qui peut avoir des impacts significatifs pour la communauté des personnes handicapées », renchérit Linda Gauthier, présidente du RAPLIQ. « Montréal Accessible, c’est vraiment possible ! »

Pour plus d’informations : http://journeedaccessibilite.eventbrite.com/

-30-

Source :
Catherine Roy
ecrire at catherine-roy dot net
Montréal Accessible

June 11, 2012

Journée de l’accessibilité

catherine @ 3:09 pm

Avis à tous les intéressés!

Vous êtes tous invité(e)s à la journée d’accessibilité organisée par l’équipe de « Montréal accessible » le samedi le 30 juin 2012.

Montréal accessible est un projet mené par le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ) en collaboration avec Montréal Ouvert et Nord Ouvert.

Nous nous intéressons au potentiel des données ouvertes pour les personnes handicapées. Nous croyons que, dans la mesure où l’accessibilité des applications est prévue, les données ouvertes peuvent outiller davantage cette communauté à être mieux informée et plus autonome, à l’image d’une société qui embrasse le numérique pour améliorer la qualité de vie citoyenne.

Pour en savoir plus, consultez le descriptif du projet.

Montréal Accessible a déjà tiré profit des données récoltées en collaboration avec la Ville de Montréal et certains arrondissements lors des Journées de l’accessibilité en 2010 et 2011. Un prototype d’application a été créé lors de l’évènement Hacking Health.

Le 30 juin, nous souhaitons étendre la cueillette d’informations par l’entremise des citoyens handicapés, des adeptes des données ouvertes, et de toute personne intéressée par l’accessibilité architecturale.

À l’aide d’un questionnaire, les bénévoles qui participeront à cette activité feront du démarchage en petites équipes dans des édifices publiques (magasin, restaurant, etc.) dans un quartier ciblé.

Une petite formation sera offerte le 30 juin. Développeur et non-développeur, venez en grand nombre et invitez un ami! Un point de rencontre sera fixé à l’avance.

Pour s’inscrire, suivez ce lien sur eventbrite. Pour des questions, écrivez à Jean-Noé Landry ou laissez un commentaire sur ce billet.

June 7, 2012

dream a little dream of me

catherine @ 12:46 am

il était une fois... un lapin bleu

I had a dream about you the other night and since you were in it, I thought you might be amused by it. I know I was. And yes, there was sex in the dream, but I think that is really secondary.

Anyway, in the dream, you and I were roaming around the grounds of some facility, it vaguely seemed to me at the time that it might be a big hospital with pavilions and other such buildings. We seemed to be trying to get as far away from the main buildings as possible though not to flee the premises. At some point, we ended up in a little house on the grounds. We were in a bedroom that had white walls, colorful tapestries and blankets, shiny knick-knacks and I think I might have glimpsed a few small stuffed animals.

Then, we were suddenly in a bed, having sex. You were on top of me and I looked up past you, towards the square, glass light covering in the middle of the ceiling. The light covering was a kind of deep orange but not pure; it seemed that other colors ran faintly in the orange shade. And in black handwritten letters the words “so you must be Anna” scrawled in all caps on the light covering. I thought fleetingly to myself “how odd” as we continued to fuck.

A few moments later, a young girl walked into the room. She was maybe 8 or 9, round face with rosy cheeks, blond curls, wearing a shiny dress that, I realize now, echoed the colors in the light covering on the ceiling. And she was very upset to find us in her room, raising her voice, screeching angrily even and giving us grief for it. As we bolted out of bed and hurriedly pulled our clothes on, you said to her “so you must be Anna.” This seemed to annoy her further and she stomped off. As for me, I felt rather confused by how you could know that and say those exact words since I got the impression you had not seen the light shade. The whole thing left me with the feeling that this was an expected occurrence, that the whole thing might have been arranged.

As we finished dressing, a man walked in quietly. He resembled the young girl in a way that might suggest he was her father, the same round rosy face, the same blond locks, though shorter of course. He was holding a tray with a teapot and cups. He set the tray down on the floor, near the window and said to us very softly “When you are both ready, I think you should join me in the other room.”

Filed under: dream, très biz, weirdness, wtf
link rel=