November 22, 2011

cause toujours

catherine @ 8:25 pm

une photo de mon papa en pleine discussion

Généralement, les causes se « câlissent » les unes des autres. Chacun travaille de son bord et les gens ne s’appuient pas. J’ai essayé de faire comprendre ça à ta tante Madeleine dans les années soixante-dix mais elle n’était pas d’accord.

Et les gouvernements, ça les arrange. Les gouvernements règlent la cause, les griefs, de la police avant les autres. La police a toujours tout ce qu’elle veut. Pis après ça, la police aide les gouvernements à règler les autres causes.

Pis c’est vrai que dans le mouvement des « indignés », y’a du monde qui sont pas là pour les bonnes raisons. Y’en a qui sont là parce que c’est la mode. Mais je pense qui y’en a qui sont là parce qu’ils y croient vraiment. Pis y’a beaucoup de sans-abri. C’est bon pour les sans-abri parce que ça leur donne une autre place pour être avec le monde.

Mais avec les « indignés », c’est la première fois dans ma vie que je vois des causes toutes ensemble. Ça me donne un peu d’espoir pour l’avenir.

– Mon papa, Michel, 67 ans.

link rel=