January 17, 2012

drive

catherine @ 9:26 am
A photo of me clutching the steering wheel of a car.
(…) drive a photo by zaziepoo on Flickr.

It has been a little more than six months now that I have been driving full-time. I have said this before, being able to drive has changed my life. Going wherever and whenever I want to go is something most people take for granted. But when you are a person with disabilities, it makes all the difference in the world.

I can probably not convey the joy I feel at the idea of being able to just pick up and go. Having spent, up until a few years ago, a significant part of my life in a wheelchair or using some sort of mobility aid that made using regular transit services very difficult if not at times impossible, and getting my drivers’ license only this past summer (because the idea of driving before that was not fathomable nor encouraged), just taking off actually required a lot of forethought and planning.

Continue reading drive

November 14, 2011

chaque histoire compte

catherine @ 3:05 am

Photo du permis de conduire de Catherine Roy

Ce texte a été publié dans le cadre d’un projet collectif réunissant cinq personnes handicapées qui racontent, selon leur perpective unique, la journée du 10 novembre 2011. Je vous invite à aller lire leurs histoires. Chaque histoire compte.

Je ne devais pas assister à la conférence de Colin Barnes. Je devais être à Combermere en Ontario chez mes parents. Ou au pire, je devais être sur la route vers Combermere, peut-être légèrement égarée (ça m’arrive des fois de me perdre en conduisant), vraisemblablement stressée. Mais mon voyage a été annulé à la dernière minute et mon jeudi soir était soudainement libre. En fait, j’aurais pu, j’aurais dû, rester chez moi et m’avancer sur la tonne de boulot qui s’accumule sans fin, du moins il me semble. Mais Laurence m’a rappelé cette conf à McGill et spontanément, je me suis dit que ça changerait d’un écran d’ordi.

Depuis que j’ai une auto (mon père m’a offert un vieux bazou cet été pour célébrer l’obtention de mon permis de conduire), j’ai accès à la spontaniété. La spontaniété dans la vie d’une personne handicapée, c’est plutôt rare. Nos gestes, nos déplacements sont généralement planifiés d’avance, souvent longtemps d’avance. On passe notre vie à attendre après les autres, à développer des routines pour pouvoir arriver à faire tout ce dont on a besoin de faire pour se rendre de A à Z. Mais depuis que j’ai l’auto, je peux être spontanée. Alors, ne faisant pas les choses à moitié, je décide de partir à la dernière minute possible. On est spontané ou on ne l’est pas…

Continue reading chaque histoire compte

link rel=