Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/cache.php on line 36

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/query.php on line 21

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/theme.php on line 540
l’azile » thinking out loud

April 2, 2011

between the lines

catherine @ 9:48 pm

Update: Universal Subtitles now goes by the name of Amara. However, the links to the website contained in the following post are still functional. (2013/02/06)

A little while ago, I captioned a video at Universal Subtitles, an outreach video about reserved parking for people with disabilities (in French). The video calls people out on not respecting handicap parking spaces and dispells some myths (eek!, did I really say that?) about the real consequences of not considering why these things are the way they are.

And actually, I started this project before Christmas but got sidetracked and it took me several, euh, I was going to say weeks but I guess it is months… So anyway, it took me a few months to find time to do this. Because the truth is that you really need to set aside some time for this activity, however you want to categorize it. I mean, unless you are a professional captioner, this will take some time. Have I repeated that enough for you? Have I? Because this project took me several hours. I had to learn the system, revise the document and then had to actually hunker down and do the transcription, synchronization, revision, stressing out on details, etc.

Continue reading between the lines

September 5, 2007

the sum of my parts

catherine @ 10:37 pm

Three days ago, I posted a few photos to flickr. Nothing special, or so I thought. A random picture taken in a post office, one of the black squirrel I have kind of befriended and throw peanuts at every morning and one of a rather ordinary poster I photographed during my last visit to the rehab institute. Of these three, the photo of the rather ordinary poster received an insane amount of traffic and it took me a few days to figure out why.

Continue reading the sum of my parts

May 11, 2007

access info à la carte

catherine @ 12:29 pm

En Angleterre, une entreprise privée a développé un service de registre, Direct Enquiries, qui, selon leur site Web, fournit des détails sur l’accessibilité architecturale et les services d’accommodement de dizaines de milliers de propriétés au Royaume-Uni. Si je comprends bien, les entreprises s’abonnent (exemple, les PE déboursent £35 par année) et cela leur permet de remplir une partie de leurs obligations conformément à la législation nationale en matière de discrimination fondée sur le handicap (DDA). Cela leur donne aussi l’opportunité de publiciser leurs biens ou services.

Les personnes effectuant une recherche en ligne (gratuite) dans le registre peuvent chercher par nom spécifique, par région géographique ou par secteur d’activités. Un dossier pour chaque propriété contient des informations de contact, un repère cartographique avec un truc googlemap et des options pour consulter une fiche technique d’accessibilité, pour transmettre des commentaires, etc., (voir exemple). Le système permet aussi de chercher des salles de toilettes accessibles sur le territoire et récemment, ils ont ajouté une recherche pour des stations du métro de Londres (qui, certes, s’avère moins fructueuse pour les utilisateurs de fauteuil roulant).

Je ne connais pas personnellement le service ni l’Angleterre alors difficile pour moi de dire si ça vaut quelque chose. Je me suis amusée à expérimenter les recherches et l’interface un peu. J’ai essayé la fonction recherche de toilette accessible parce que j’ai trouvé ça tellement inattendu et euh, un peu pourquoi-pas-mais-quand-même-biz. Et après une dizaine de minutes, j’ai fini, en effet, par trouver quatre toilettes au fin fond de Bracknell.

Anyway, ici au Québec (et par conséquent à Montréal) la législation en matière de participation sociale des personnes handicapées n’oblige pas un bilan d’accessibilité des entités privées. Mais les ministères et certains organismes publics et les municipalités de plus de 15,000 habitants doivent fournir ce genre d’info, du moins en partie, via « un plan d’action identifiant les obstacles à l’intégration des personnes handicapées dans le secteur d’activité relevant de ses attributions, et décrivant les mesures prises au cours de l’année qui se termine et les mesures envisagées pour l’année qui débute dans le but de réduire les obstacles à l’intégration des personnes handicapées dans ce secteur d’activité » (article 61.1).

Et la Ville de Montréal détient un paquet de données urbaines, qu’il s’agisse de mobilier urbain et voies de circulation piétonnes, cyclistes et automobiles, d’édifices municipaux, d’espaces commerciaux, de chantiers de construction, de travaux projetés, etc. Une partie des informations sur les installations municipales se retrouve dans les bottins de quartier en format papier et d’autres aussi sur le site de la Ville mais finalement, c’est assez pauvre et il serait intéressant d’avoir accès à tout ça en données numériques, disponibles gratuitement et en ligne dans des formats interopérables. Et un chausson aux pommes avec ça.

Aussi, il y a des initiatives comme Kéroul, un osbl dans le domaine du tourisme pour les personnes à mobilité réduite, qui offre via son site Web un service de recherche d’établissements accessibles (parmi plus de 6000 entrées). Je ne sais pas grand-chose du service, on procède à une mise à jour présentement mais on me dit que le service devrait être rétabli vers la mi-juin. On verra donc s’il y a quelque chose d’utile de ce côté.

Il y a aussi le monde sci-fi de la localisation GPS expérimenté par les personnes aveugles. HumanWare offre le produit Trekker, un système GPS pour les personnes handicapées visuelles qui permet de localiser clairement sa position, de connaître les points d’intérêt de l’endroit où on se trouve, et de savoir comment se diriger vers des destinations précises et ce, n’importe où dans le monde. Je n’ai jamais utilisé ce produit, je n’ai pas de déficience visuelle et de toute manière, je n’ai certainement pas les moyens de me payer ce bidule. Mais j’ai tout de même une petite place spéciale dans mon cœur pour Trekker parce que, outre le fait que c’était une application quand-même assez avant-garde pour l’époque, c’est un produit à l’origine québécoise, développé dans le temps par Visuaide, fournisseur d’aides techniques, notamment JAWS en français, pour la déficience visuelle au Québec et à l’international. Du moins jusqu’en 2005 lorsque Visuaide et Pulse Data, une entreprise néo-zélandaise, annoncèrent leur fusion.

Mais anyway, il y a toutes ces différentes informations et j’imagine qu’il y en a plein d’autres. Il y a aussi celles utiles à tout être humain moyen (consommation, divertissement, etc.). Il serait intéressant que toutes ces données fassent connaissance et qu’elles collaborent.

link rel=