Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/cache.php on line 36

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/query.php on line 21

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/cather20/public_html/blog/wp-includes/theme.php on line 540
l’azile

June 30, 2012

a11y mapping party : success :)

catherine @ 5:48 pm

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Première collecte de données sur l’accessibilité de la Plaza Saint-Hubert : un grand succès pour l’initiative Montréal Accessible !

Montréal, le 30 juin 2012 – Une trentaine d’individus étaient au rendez-vous aujourd’hui pour la première activité de collecte de données sur l’accessibilité pour le projet Montréal Accessible. Cette activité a permis de répertorier le niveau d’accessibilité pour les personnes handicapées et à mobilité réduite de plus de 150 commerces et établissements publics situés sur la Plaza Saint-Hubert.

Les participants, de tous horizons (personnes handicapées ou à mobilité réduite, développeurs logiciels, experts en données ouvertes et citoyens concernés), ont passé l’après-midi à visiter les divers restaurants, boutiques et autres commerces sur la Plaza afin d’en évaluer l’accessibilité et de sensibiliser les propriétaires aux avantages socioéconomiques d’assurer l’accessibilité des lieux. En fin d’après-midi, ils ont été récompensés en allant prendre un verre sur une terrasse accessible de la Plaza, au bar Le petit medley.

« Nous sommes très satisfaits des résultats de cette journée », explique Catherine Roy, coordonnatrice de l’initiative Montréal Accessible. « Le tout s’est fait dans un esprit de convivialité et de collaboration et a permis de récolter des données très utiles sur le niveau d’accessibilité d’un patrimoine urbain important. Nous avons très hâte de partager ces données avec l’ensemble de la communauté montréalaise. »

Montréal Accessible souhaite remercier chaleureusement les nombreux participants qui ont contribué au succès de cette activité. Un grand merci aussi à Madame Jocelyn-Ann Campbell, conseillère de la ville, district de Saint-Sulpice, et responsable de la politique d’accessibilité universelle de la Ville de Montréal pour sa participation. Et finalement, merci également à la Société de développement commerciale de la Plaza Saint-Hubert pour leur collaboration.

À propos de Montréal Accessible

Montréal Accessible est une initiative conjointe entre le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec, Montréal Ouvert et Nord Ouvert. Cette initiative vise à mettre les développements en matière de données ouvertes au service des personnes handicapées et à mobilité réduite. Son objectif : à l’aide des données ouvertes et du crowdsourcing, collaborer à l’information disponible sur l’accessibilité architecturale de l’espace collectif.

-30-

Source :

Catherine Roy
ecrire at catherine-roy dot net
Montréal Accessible

Cross-posted at:

Montréal Ouvert
RAPLIQ

June 29, 2012

a11y mapping party

catherine @ 4:08 pm

Communiqué
Pour diffusion immédiate

Montréal Accessible tient sa première activité de collecte de données sur la Plaza Saint-Hubert

Montréal, 29 juin 2012 – Une trentaine de personnes seront au rendez-vous demain midi, Place Hector-Prudomme, pour donner le coup d’envoi à la première activité de collecte de données sur l’accessibilité pour le projet Montréal Accessible. Cette activité permettra de répertorier le niveau d’accessibilité pour les personnes handicapées et à mobilité réduite des divers commerces situés sur la Plaza Saint-Hubert.

S’inspirant de certaines initiatives mises de l’avant en Europe et en Amérique du Nord, Montréal Accessible est une initiative conjointe entre le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec, Montréal Ouvert et Nord Ouvert. Cette initiative vise à mettre les développements en matière de données ouvertes au service des personnes handicapées et à mobilité réduite. Son objectif : à l’aide des données ouvertes et du crowdsourcing, collaborer à l’information disponible sur l’accessibilité architecturale de l’espace collectif.

« Nous sommes très fiers d’être un partenaire de ce projet qui présente une initiative certaine pour les citoyens de Montréal », explique Jean-Noé Landry, porte-parole de Montréal Ouvert. « Les données ouvertes s’avèrent un moteur puissant d’appropriation citoyenne et il est plus que temps d’en faire profiter un segment de la population qui peut grandement en bénéficier. »

Montréal Accessible souhaite tirer parti des données déjà récoltées en collaboration avec la Ville de Montréal et certains arrondissements lors des Journées de l’accessibilité, une activité organisée par le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ), et étendre la cueillette d’informations via les citoyens handicapés et tout autre personne intéressée par l’accessibilité architecturale.

« C’est un plaisir pour le RAPLIQ de s’associer à cette démarche et de contribuer à une initiative qui peut avoir des impacts significatifs pour la communauté des personnes handicapées », renchérit Linda Gauthier, présidente du RAPLIQ. « Montréal Accessible, c’est vraiment possible ! »

Pour plus d’informations : http://journeedaccessibilite.eventbrite.com/

-30-

Source :
Catherine Roy
ecrire at catherine-roy dot net
Montréal Accessible

June 11, 2012

Journée de l’accessibilité

catherine @ 3:09 pm

Avis à tous les intéressés!

Vous êtes tous invité(e)s à la journée d’accessibilité organisée par l’équipe de « Montréal accessible » le samedi le 30 juin 2012.

Montréal accessible est un projet mené par le Regroupement des activistes pour l’inclusion au Québec (RAPLIQ) en collaboration avec Montréal Ouvert et Nord Ouvert.

Nous nous intéressons au potentiel des données ouvertes pour les personnes handicapées. Nous croyons que, dans la mesure où l’accessibilité des applications est prévue, les données ouvertes peuvent outiller davantage cette communauté à être mieux informée et plus autonome, à l’image d’une société qui embrasse le numérique pour améliorer la qualité de vie citoyenne.

Pour en savoir plus, consultez le descriptif du projet.

Montréal Accessible a déjà tiré profit des données récoltées en collaboration avec la Ville de Montréal et certains arrondissements lors des Journées de l’accessibilité en 2010 et 2011. Un prototype d’application a été créé lors de l’évènement Hacking Health.

Le 30 juin, nous souhaitons étendre la cueillette d’informations par l’entremise des citoyens handicapés, des adeptes des données ouvertes, et de toute personne intéressée par l’accessibilité architecturale.

À l’aide d’un questionnaire, les bénévoles qui participeront à cette activité feront du démarchage en petites équipes dans des édifices publiques (magasin, restaurant, etc.) dans un quartier ciblé.

Une petite formation sera offerte le 30 juin. Développeur et non-développeur, venez en grand nombre et invitez un ami! Un point de rencontre sera fixé à l’avance.

Pour s’inscrire, suivez ce lien sur eventbrite. Pour des questions, écrivez à Jean-Noé Landry ou laissez un commentaire sur ce billet.

June 7, 2012

dream a little dream of me

catherine @ 12:46 am

il était une fois... un lapin bleu

I had a dream about you the other night and since you were in it, I thought you might be amused by it. I know I was. And yes, there was sex in the dream, but I think that is really secondary.

Anyway, in the dream, you and I were roaming around the grounds of some facility, it vaguely seemed to me at the time that it might be a big hospital with pavilions and other such buildings. We seemed to be trying to get as far away from the main buildings as possible though not to flee the premises. At some point, we ended up in a little house on the grounds. We were in a bedroom that had white walls, colorful tapestries and blankets, shiny knick-knacks and I think I might have glimpsed a few small stuffed animals.

Then, we were suddenly in a bed, having sex. You were on top of me and I looked up past you, towards the square, glass light covering in the middle of the ceiling. The light covering was a kind of deep orange but not pure; it seemed that other colors ran faintly in the orange shade. And in black handwritten letters the words “so you must be Anna” scrawled in all caps on the light covering. I thought fleetingly to myself “how odd” as we continued to fuck.

A few moments later, a young girl walked into the room. She was maybe 8 or 9, round face with rosy cheeks, blond curls, wearing a shiny dress that, I realize now, echoed the colors in the light covering on the ceiling. And she was very upset to find us in her room, raising her voice, screeching angrily even and giving us grief for it. As we bolted out of bed and hurriedly pulled our clothes on, you said to her “so you must be Anna.” This seemed to annoy her further and she stomped off. As for me, I felt rather confused by how you could know that and say those exact words since I got the impression you had not seen the light shade. The whole thing left me with the feeling that this was an expected occurrence, that the whole thing might have been arranged.

As we finished dressing, a man walked in quietly. He resembled the young girl in a way that might suggest he was her father, the same round rosy face, the same blond locks, though shorter of course. He was holding a tray with a teapot and cups. He set the tray down on the floor, near the window and said to us very softly “When you are both ready, I think you should join me in the other room.”

Filed under: dream, très biz, weirdness, wtf
April 29, 2012

if you build it, they will come: making co-working spaces accessible

catherine @ 11:03 pm

Co-working spaces are becoming increasingly popular all over the world, as this recent Globe & Mail article explains. Montreal has certainly been one of the pioneers in this growing trend, with the opening of its first co-working space in 2007, Station C, and more popping up since.

Co-working spaces are a great way for freelancers or small firms to have access to office space or office equipment with less administrative hassle, or a place to hold meetings or events. I have attended events in a couple of these spaces over the years, most notably at Notman House, the heritage building on Sherbrooke street near Saint-Laurent. Notman House is a beautiful old run-down building and, like other co-working spaces, a lot of geeks hold hackfests there and some IT orgs like to hold meetings there because, well, it is usually free as in beer (or at least more affordable than the alternatives).

Continue reading if you build it, they will come: making co-working spaces accessible

April 21, 2012

inacceptable

catherine @ 2:38 pm

Le nom et les coordonnées de la personne à qui s’adresse ce texte ont été supprimés car je ne suis pas intéressée à humilier publiquement les gens mais plutôt à faire connaître mon opinion et, je l’espère, faire réfléchir.

Madame,

C’est avec consternation que j’ai pris connaissance de votre message (cité ci-après) visant à recruter des personnes handicapées pour un projet de photographie.

Consternation car vous avez réussi, en à peine 200 mots, à bourrer ce message de pratiquement tous les clichés possibles sur le handicap et à reproduire parfaitement l’ableism qui imprègne notre société dite moderne. Comment expliquer autrement des propos qui se rabattent sans originalité sur des idées reçues faisant l’éloge de notre courage, notre détermination, les épreuves à affronter, etc. Mais surtout, comment sinon expliquer ce petit bijou :

« L’aspect le plus important dans ce projet, c’est de voir l’acception de votre situation. »

Je ne sais pas si je peux arriver à vous faire comprendre à quel point cela est inapproprié, inacceptable même. Qu’un commentaire comme ça reflète une vision débordant de préjugés sur les personnes qui font partie de ma communauté. Dans cette seule phrase, vous perpétuez le stéréotype qu’un handicap doit être un fardeau à accepter, vous refusez d’emblée la proposition qu’il puisse simplement être.

Continue reading inacceptable

March 31, 2012

chavirée

catherine @ 12:49 am

« N’écoutez que votre inconscience : elle seule peut vous offrir des fruits qui chantent et des neiges qui soudain, en plein vol, se transforment en pélicans. »

Le verbe est un navire. Paris, Éditions du Rocher, 1998, [ Anatole Bisk, dit Alain Bosquet ]

January 28, 2012

sign of the times

catherine @ 7:02 pm

An old black and white photo depicting a man pulling the skin beneath his right eye downward with his index finger.

I have recently been exploring signed videos of popular music. Although I had stumbled upon a few here and there, it was only after I saw this signed version of Marilyn Manson’s “This Is The New Shit” that I started to get really excited. That it really sunk in that signed versions of songs can make the results original artistic works in their own right.

Here is a story on ABC World News about a young interpreter who started signing songs for a deaf friend and who, when this news item was originally posted, had had over 15000 visitors to her youtube channel.

And here is an old post on the phenomenon with a round up of some more examples, some quite awesome, some not. This post also introduces us to Jade Films and Entertainment, a production company run by a deaf woman who has produced quite a bit of these signed videos (check out her youtube channel).

Continue reading sign of the times

January 17, 2012

drive

catherine @ 9:26 am
A photo of me clutching the steering wheel of a car.
(…) drive a photo by zaziepoo on Flickr.

It has been a little more than six months now that I have been driving full-time. I have said this before, being able to drive has changed my life. Going wherever and whenever I want to go is something most people take for granted. But when you are a person with disabilities, it makes all the difference in the world.

I can probably not convey the joy I feel at the idea of being able to just pick up and go. Having spent, up until a few years ago, a significant part of my life in a wheelchair or using some sort of mobility aid that made using regular transit services very difficult if not at times impossible, and getting my drivers’ license only this past summer (because the idea of driving before that was not fathomable nor encouraged), just taking off actually required a lot of forethought and planning.

Continue reading drive

November 22, 2011

cause toujours

catherine @ 8:25 pm

une photo de mon papa en pleine discussion

Généralement, les causes se « câlissent » les unes des autres. Chacun travaille de son bord et les gens ne s’appuient pas. J’ai essayé de faire comprendre ça à ta tante Madeleine dans les années soixante-dix mais elle n’était pas d’accord.

Et les gouvernements, ça les arrange. Les gouvernements règlent la cause, les griefs, de la police avant les autres. La police a toujours tout ce qu’elle veut. Pis après ça, la police aide les gouvernements à règler les autres causes.

Pis c’est vrai que dans le mouvement des « indignés », y’a du monde qui sont pas là pour les bonnes raisons. Y’en a qui sont là parce que c’est la mode. Mais je pense qui y’en a qui sont là parce qu’ils y croient vraiment. Pis y’a beaucoup de sans-abri. C’est bon pour les sans-abri parce que ça leur donne une autre place pour être avec le monde.

Mais avec les « indignés », c’est la première fois dans ma vie que je vois des causes toutes ensemble. Ça me donne un peu d’espoir pour l’avenir.

– Mon papa, Michel, 67 ans.

link rel=